Category: Europe

Notre expatriation en Espagne

Notre expatriation en Espagne

Écrit par Ombeline.

 

Départ : Le Mans, France.

Arrivée : Alicante, Espagne.

 

Une nouvelle vie à Alicante

 

En 2011 nos parents prirent la décision de déménager en Espagne. Recherchant une meilleure qualité de vie et la présence d’un lycée français ils choisirent la ville d’Alicante dans la communauté valencienne. C’est une grande ville située à l’est de l’Espagne. Plutôt calme le jour et agitée la nuit, un climat chaud en été et doux en hiver. On s’y sentirait presque en vacances toute l’année.

Read More Read More

Partagez nos articles ! 😀
Béhuard ou la Venise française

Béhuard ou la Venise française

Écrit par Ombeline,

Pendant notre séjour de 12 jours à Angers nous avons eu la chance de nous promener un matin dans un village atypique qui est celui de Béhuard.

Située dans le département du Maine-et-Loire cette presqu’île, entourée par la Loire, subit annuellement des inondations. Celles-ci seront la cause de son actuel succès. Le village fut classé en 2000 au patrimoine mondial de l’Unesco.

Read More Read More

Partagez nos articles ! 😀
ANGERS, Capitale Historique d’Anjou

ANGERS, Capitale Historique d’Anjou

Écrit par Amélys

Au début du mois de juin, nous avons passé une dizaine de jours très ensoleillés à Angers. Capitale historique d’Anjou, et berceau de la dynastie des Plantagenêts,  c’est une ville qui vaut le détour.

Cette commune de l’Ouest de la France se trouve au bord de la Maine, dans la région Pays de la Loire. De part sa position elle fut un lieu stratégique dans l’histoire de France, et constitue donc une ville à découvrir pour les amoureux de l’histoire.

Les grands fleuves qui la traversent participent également à son rayonnement culturel et offrent de nombreuses activités.

En plus des nombreuses richesses de la région les habitants d’Anjou sont pour la plupart très sympathiques et offrent leurs beaux sourires à chaque “bonjour”!

Dans cet article je vous présente un bref historique de la ville, ainsi qu’une sélection de choses à faire dans la région ! 🙂

 

1 – Le château d’Angers

2 – La Cathédrale Saint-Maurice

3 – Le vieux Angers

4 – Le musée des Beaux-Arts

5 – L’hôpital Saint-jean

6 – Terra Botanica

7 – Le Lac du Maine

8 – Les bords de la Loire (et de la Maine)

9 – Béhuard

 

Vue d’Angers depuis une des tours du château.

PETIT HISTORIQUE DE LA VILLE

 

  • 400 000 av. J.C : La plus ancienne trace d’occupation humaine.
  • Ve siècle av. J.C : un peuple celte des Andes s’établit dans la région.
  • Conquête de la Gaule par Jules César : la région se romanise.
  • Milieu du IXe siècle : les temps sont troublés. Les Bretons et les Vikings font d’incessantes incursions en Anjou et pillent la ville.
  • Fin du IXe siècle : Les derniers Carolingiens, rois des Francs et comtes d’Anjou, délèguent la gestion du comté à des vicomtes.
    L’un d’eux, Foulques le Roux, deviendra Foulques Ier d’Anjou, et fondera ainsi la 1ere dynastie des comtes d’Anjou.
  • 1060 : Les Plantagenêts arrivent au pouvoir.
  • XIIIe siècle : Angers est rattaché au royaume de France
  • 1360 : le comté devient duché.
    Louis Ier devient le premier duc d’Anjou.
  • 1434 : Début du règne du “bon roi René”, duc d’Anjou, de Lorraine et de Bar,
    La Promenade du Bout du Monde.

    compte de Provence, roi de Naples et de Jérusalem. Il participera grandement au développement culturel et politique d’Angers. Il aménage les douves du château en ménagerie et créer des jardins et des lieux de promenade.

  • 1474 : Le roi René cède son royaume à Louis XI.
  • 1538 : La prospérité s’installe. Angers est alors l’une des 16 villes les plus importantes du royaume.
  • XVIIe siècle : grande épidémie de peste et famines.
  • 1649 : début de la Fronde angevine. La Fronde, ou Guerre des Lorrains, est le nom donné à une grave période de troubles en France. Elle marque principalement une réaction face à la montée de l’autorité monarchique.
  • 1790 : Création du département Maine-et-Loire dont Angers sera le siège.

 

Le château d’Angers.

À faire à Angers et dans la région

 

À Angers :

 

1 – Le château d’Angers, ou château des ducs d’Anjou

Il s’agit d’une grande forteresse et résidence dominant la Maine. Situé sur un promontoire rocheux, le site est occupé depuis le Néolithique.

Les vignes du château.

Une sépulture de cette époque y a été retrouvée. Du fait de sa position stratégique et défensive, il sera occupé aussi pendant l’Antiquité.

C’est au IXe siècle que le premier comte d’Anjou vient s’y installer. Les comtes s’y succéderont jusqu’à la fin de l’empire Plantagenêt.

Au XIIIe siècle, la régente Blanche de Castille fait construire la forteresse.

Puis aux XIV et XVe siècle les ducs d’Anjou, Louis Ier, Louis II, et le roi René, y installent leur cour. La forteresse devient une résidence seigneuriale.

Les jardins du château.

Puis plus tard elle sera transformée en prison, puis en garnison et dépôt de munition pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Dans la Tour du Moulin, qui a servit de prison, l’artiste Pascal Di Péri y expose une œuvre très puissante :

“Les Aveux de la Pierre”, de Pascal Di Péri.

“Jusqu’à 60 prisonniers devaient s’entasser ici. La mémoire de ce lieu est si dramatique, si envoûtante, qu’il m’a semblé que bien avant la création de cette installation, elle suintait déjà ces murs.”

“En archéologue de cette mémoire précieuse, j’ai voulu “sonder l’âme de ces pierres” pour rendre un peu plus palpables l’écume de cette énergie et les convulsions narratives qui en émanaient.”

“Trois ombres spectrales tels des esprits, émergent de ce magma fibreux en une danse macabre. La spirale de cette trinité en suspension, nous renvoie à l’histoire factuelle de cette prison ainsi qu’aux stigmates intemporels et universels liés au processus de l’enfermement.”

“Soixante mains sont projetées là, dans la lave de ces aveux en fusion. Qu’elles s’en délivrent où qu’elles s’y perdent, leur foisonnance symbolise tout autant la désolation des captifs, que l’outil de leur évasion spirituelle caractérisée par les graffitis qui émaillent les pierres de ces parois oppressantes.”

 

Les jardins suspendus.

Le site héberge aussi un trésors de l’époque médiévale : les tapisseries de l’Apocalypse. Il s’agit du plus important ensemble de tapisseries médiévales subsistant au monde. Composé de 6 pièces découpées en 14 tableaux qui représentent l’Apocalypse de Saint Jean. Elles furent réalisées à la fin du XIVe siècle sur commande du duc Louis Ier d’Anjou.

Pendant la visite il est possible de faire la tour des remparts, réaménagés à la fin du XVIe siècle, et offrant une vue sur la ville et sur le fleuve. On y trouve également des jardins suspendus : vignes, plantes médicinales, aromatiques et tinctoriales connues au Moyen Âge, ainsi que des végétaux représentés sur les tapisseries de l’Apocalypse.

N’hésitez pas à réserver 3-4 heures de votre journée pour cette visite. Personnellement nous sommes restées 3 heures que nous n’avons pas vu passées ! Et nous nous sommes aussi attardées dans la boutique souvenir du château qui proposent de magnifiques livres sur le Moyen-Âge. Nous avions envie de tous les lires !

Les douves du château.

Infos pratiques : le château est gratuit pour les ressortissant de l’Union Européenne de moins de 26 ans. C’est le cas de tous les musées de la ville.
Plein tarif : 9 euros.

 

2 – La Cathédrale Saint-Maurice d’Angers

Elle est immense et magnifique et constitue un intermédiaire entre le style roman et gothique angevin. Construite entre le XIIe et le XIIIe siècle, elle possède une tour de 75m.
À l’intérieure se trouve une chaire à prêcher du milieu du XIX. Un chef d’œuvre néogothique réalisé en 3 ans par un prêtre artiste. Pour les amateurs de sculpture sur bois nous avons remarqué qu’il y en avait beaucoup dans toutes les églises de la ville.
L’orgue du début du XVIe siècle est aussi splendide et impressionnante.

En visitant ce monument nous avons découvert que sous la plupart des Cathédrales se trouvaient des souterrains. A quoi servaient-ils…?

 

3 – Le vieux Angers

Les vieux quartiers d’Angers ne sont pas regroupés au même endroit. Dispersés d’un côté et de l’autre du fleuve on y croise énormément d’anciennes maisons en pan de bois, de vieux bâtiments en ardoise, des rues pavées, de vieux lampadaires, et tous ce qui fait le charme d’une vieille ville médiévale. On ne sait plus où regarder lorsque l’on se promène parmi les rues des quartiers historiques, il y a beaucoup de choses à découvrir.

Une rue de la vieille ville.
La plus ancienne maison à pan-de-bois d’Angers.

 

4 – Le musée des Beaux-Arts

Un très grand musée constitué de plusieurs galeries et d’un jardin, situé dans un ancien hôtel particulier : le logis Barrault.
Une galerie entière est consacrée à l’histoire d’Angers.

Nous étions un peu fatiguée lorsque nous l’avons visité, c’était plus pour nous rafraîchir un peu. Mais la galerie consacrée à Angers est très intéressante et certains objets exposés sont magnifiques Comme par exemple un ancien cheval de manège en bois avec de belles couleurs.

 

Rue du Musée, où se trouve le musée des Beaux Arts.

5 – L’hôpital Saint-Jean

Ancien hôpital de la ville, on l’appel aujourd’hui le musée Jean-Lurçat. On peut y découvrir des poteries et de la tapisseries.
La grande salle de malades a été conservée intact et des tapisseries ornent aujourd’hui ses murs. Autrefois, au XVIIe siècle, elle se composait de 2 dortoirs avec 110 lits d’hommes et 112 lits de femmes.

Nous n’avons pas visité le musée mais nous sommes rentrées dans la grande salle qui est assez impressionnante. Elle se trouve à proximité d’un autre bâtiment qui vaut le coup d’œil : le Grenier Saint Jean, où était gardé le blé de la ville à l’époque.

 

À côté d’Angers :

 

6 – Terra Botanica

C’est un parc à thème qui nous plonge dans l’univers du végétal et de sa biodiversité. Le parc met en avant le territoire angevin et le savoir faire de l’Anjou au travers de la botanique et de l’horticulture. Une journée suffit à le visiter. Choisissez un jour de soleil et vous passerez une magnifique journée. Seul les attractions laissent un peu à désirer, pas de sensations fortes, mais après tout ce n’est pas le but du parc.

 

7 – Le lac du Maine

Un immense lac offrant de beaux paysages et plusieurs activités aquatiques. Une plage a aussi été aménagée permettant des après midi de baignade comme si l’on était au bord de la mer.

 

8 – Les bords de la Loire (et de la Maine)

Encore de beaux paysages, très calmes et reposants.

 

9 – Béhuard

Un village situé sur une presqu’île, et victime d’inondations annuelles. Ce qui en fait un village atypique qui s’est organisé et construit en fonction de ces “catastrophes” naturelles. Pour en savoir plus sur ce village, je vous invite à ouvrir cette page.

Une boutique du village.
Les crues historiques de Béhuard.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons été très surprises par la richesse et la beauté de cette région. Si vous avez l’occasion de passer un week-end en Anjou vous savez maintenant quels sont les endroits incontournables !

Un vieux café.

Mais il y en a surement pleins d’autres endroits à découvrir, n’hésitez pas à nous les suggérer en commentaire ! 🙂

Partagez nos articles ! 😀

Vous aimez ce blog ? Alors partagez-le ! :D

Facebook
Facebook
Instagram
Google+
http://deuxsoeursnomades.com/category/voyage/europe">
Suivre par Email
RSS