Grandir à La Campagne où l’Apologie d’un Mode De Vie Rural3 min read

Grandir à La Campagne où l’Apologie d’un Mode De Vie Rural3 min read

Écrit par Ombeline.

 

Que pensez-vous de la campagne ? Certains me diront que c’est ennuyant, qu’il n’y a rien à faire ou encore que ça « pue ». Pour moi il n’y a rien de plus beau et de plus vivant que la nature. J’ai passé la plus importante partie de mon enfance à la campagne. Et vous n’imaginez pas la liberté que cela représente pour un enfant d’avoir un terrain de jeux aussi grand, qui de plus regorge de trésors cachés embellis par une imagination encore sans limites.

 

 

Un espace de liberté

 

Je suis convaincue que le meilleur endroit pour élever des enfants est dans la nature. Toute ses années passer en son sein ont été magiques et m’ont apporté d’innombrables connaissances et bienfaits. Mes frères et sœurs et moi étions des enfants extrêmement heureux grâce à la liberté dont nous jouissions. La campagne m’a énormément appris sur la vie mais aussi sur moi-même. On ne peut que s’épanouir face aux milliers de trésors que nous offre la nature lorsqu’on la respecte en retour.

 

L’enfance : une étape clé

 

Cette liberté dont je parle est aussi celle d’apprendre à mieux se connaitre et de développer des capacités que la vie urbaine ne permet pas de découvrir. Grandir à la campagne nous rend plus fort, plus habile, plus courageux, plus conscient de certains dangers et de comment les éviter. Aujourd’hui beaucoup d’enfants passent leur temps à jouer virtuellement sur des appareils électroniques en tout genre. Vous rendez-vous compte de l’enfance qu’ils sont en train de perdre ? L’étape essentielle de notre vie, celle qui participera à la construction de notre être et de notre vie future ne peut se résumer derrière un écran. Et vivre en ville n’est pas une excuse pour occuper ses enfants avec une télé ou un téléphone. La nature n’est jamais très loin !

 

De nombreux apprentissages

 

Les enfants doivent apprendre à utiliser leur imagination, à créer et à inventer tout un tas de nouvelles choses, mais aussi à utiliser leur corps et à savoir se débrouiller dans un environnement différent que celui de leur chambre ou de leur salon, ce qui encore une fois ne peut se faire derrière un écran. Ils doivent pouvoir s’émerveiller de toutes petites choses, s’ouvrir à toute les possibilités que nous offres la nature. Ils doivent aussi apprendre à l’observer et à en prendre soin car après tout c’est grâce à elle que nous sommes ici et vivants. Il leur faut également connaitre, comprendre et observer la succession des saisons et ce que cela signifie.

 

 

Comme vous pouvez le voir nombreux sont les bénéfices d’une éducation rurale. Le plus important est la LIBERTÉ que cela procure. L’enfant se sentira libre aussi bien dans l’espace que dans son esprit. Libre de créer, d’inventer, de s’approprier l’environnement à sa manière. Se promener ou bon lui semble, sauter, escalader, courir, faire des cabanes, monter dans les arbres, jouer avec les animaux, découvrir de nouvelles choses, de nouveaux endroits, la liste est tellement longue… C’est aussi l’assurance pour les parents de savoir que leurs enfants vont pouvoir s’épanouir comme il se doit, et une tranquillité de pouvoir les laisser libre de leur mouvement car il n’y pas de dangers majeurs pour eux comme ceux que l’on rencontre en ville. Ainsi la nature sera bénéfique aux enfants comme aux adultes.

 

Et vous avez-vous grandit en ville ou à la campagne ? N’hésitez pas à nous partager vos ressentis sur l’un ou sur l’autre dans les commentaires ci-dessous ! 🙂

 

Source des images : pixabay.com

Partagez nos articles ! 😀

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ! :)

Vous aimez ce blog ? Alors partagez-le ! :D

Facebook
Facebook
Instagram
Google+
http://deuxsoeursnomades.com/grandir-a-la-campagne-ou-lapologie-dun-mode-de-vie-rural">
Suivre par Email
RSS
%d blogueurs aiment cette page :