Les Trésors Cachés De La Ville Du Mans6 min read

Les Trésors Cachés De La Ville Du Mans6 min read

Écrit par Amélys et Ombeline.

 

Nous ne pouvions pas faire un blog sur le voyage et les découvertes sans parler de notre MA-GNI-FI-QUE ville natale. On ironise mais elle est regorge malgré tous de quelques petits trésors. Au cas où un jour vous auriez l’idée saugrenue de passer une semaine ou deux de vacances au Mans vous trouverez dans cet article les endroits qui valent le détour ainsi que les activités intéressantes ! Pour ceux qui ne savent pas situer la ville (ce qui est compréhensible ;)) elle se trouve dans le département de la Sarthe (72), dans la région Pays de Loire. Région qui mérite qu’on s’y arrête si vous êtes un amoureux des châteaux de la Renaissance.

Brève histoire de la ville

 

L’immense héritage historique du Mans est la première chose qui vous sautera aux yeux dès votre arrivée. En effet les premières traces humaines retrouvées la bas datent de – 4 000 avant J.C. Depuis, la ville n’a jamais cessé depuis de subir des changements au cour de l’histoire. Le Mans fut pendant un temps la capitale de la tribu des Cénomans, un peuple celte des Aulerques. Puis la ville est conquise par Rome en 56 avant J.C.

C’est sous la domination romaine que la ville se développe avec entre autres la construction d’aqueducs et de termes. Au IIIe siècle une enceinte fortifiée est construite pour faire face aux invasions barbares. Celle-ci résiste encore aujourd’hui et est une des mieux conservées d’Europe. Elle donnera à la ville le surnom de « ville rouge » dû à la couleur de la muraille.

Au Ve siècle, le Mans tombe aux mains des Francs, puis des Normands. Mais c’est le XIIe siècle qui marque un tournant dans l’histoire de la ville avec le mariage du comte Plantagenet et Mathilde d’Angleterre. De leur union naîtra Henri II quelques années plus tard. Celui-ci sera l’initiateur de l’empire Plantagenet, famille qui aura eu une grande influence sur l’histoire de la ville. Le Mans gagne alors un nouveau surnom : la cité Plantagenet.

Entre le XVe et le XVIIIe siècle, la ville se développe grâce au commerce des sculptures en terre suite, de la soie, de la cire et de la tannerie. Par la suite la Renaissance participera grandement à son développement culturel et économique. Avec par exemple la présence de nombreux artistes, comme les poètes Joachim du Bellay et Pierre de Ronsard.

C’est en 1848 que la ville est rattachée au Royaume de France, suite à la Guerre des Cent ans. Enfin, le Mans sera une des premières villes à être électrisée durant la Révolution Industrielle.

 

À faire en Centre-Ville

 

En apparence le Mans n’a pas l’air d’une ville ou les activités abondent. Malgré tous si l’on s’en éloigne un peu il y a pas mal de choses intéressantes à faire ou à visiter. Le centre-ville cache aussi quelques petites surprises.

S’il y a bien une raison de passer une semaine de vacances au Mans ce n’est pas pour son climat si agréable (ironie bien sûr) mais bien pour sa vieille ville médiévale. On l’appelle aussi « vieux Mans » ou « Cité Plantagenet ». Il s’agit du centre historique, perché sur une butte et entouré par l’enceinte romaine datant du bas empire, dont il reste plusieurs tours médiévales. Mis à part les centaines de petites maisons d’époque le vieux Mans abrite quelques musées sur l’histoire locale. On y trouve également des restes de termes gallo-romaines (situés sous l’Ecole des Beaux-Arts). Avec un peu de chance vous serez peut-être là-bas lors de la nuit des Chimères. Vous pourrez ainsi admirer les lumières mettant en valeur certaines parties du vieux Mans.

Mais la perle de la ville est sans conteste la Cathédrale Saint Julien à l’entrée de la vielle ville. Il s’agit d’un des plus grands édifices de France de l’époque gothique romane, abritant les tombes de Saint Julien et de Charles d’Anjou. De par sa grandeur on la compare souvent à la cathédrale de Reims. Commencée vers 1060 elle ne fut achevée que vers 1430. Mais elle ne fut jamais vraiment finie, un agrandissement du bâtiment prévu pour 1500 n’a pas eu lieu. Ceci étant dû à un manque de moyens financiers. Aujourd’hui la Cathédrale du Mans constitue un chantier presque permanant de rénovation.

Toujours en centre-ville vous trouverez également le Musée de Thessé et ses jardins. Lequel abrite des collections de beaux-arts, peintures, sculptures et autres objets d’arts. Mais surtout ce que l’on préfère, une gallérie égyptienne. Le musée a reconstitué un tombeau égyptien et présente une collection nous faisant remonter le temps jusqu’en – 1420 avant J.C, dans l’Egypte des pharaons. Il fut restauré en 1990.

 

À faire aux alentours du Mans

 

Nous sortons à présent de la ville pour nous retrouver aux Bois de Changé, aux portes du Mans. Un immense espace de nature de 450 ha, regroupant une rivière et une maison de l’eau, une forêt et une maison de la forêt, une ferme dans la prairie et des aires de jeu pour les enfants. Un endroit idéal pour les dimanches ensoleillé, pour les ballades en famille, à vélo ou en amoureux.

Dans ce grand espace se trouve également une magnifique abbaye : l’Abbaye de l’Épau. De style cistercienne, elle fut fondée par la Reine Bérangère en 1929. Elle a failli disparaître de nombreuses fois à cause du temps, des guerres et des problèmes financiers. Elle fut finalement sauvée par le conseil général de la Sarthe en 1958, et mérite qu’on lui consacre une après-midi.

Enfin, si le Mans est célèbre pour une chose (mis à part les rillettes) c’est pour les fameuses 24H du Mans. Il s’agit de courses automobiles (camions et motos également) d’une durée de 24 heures, qui a lieu en juin sur un circuit routier au sud de la ville. L’histoire de cette course remonte à 1906, lorsque George Durant organise le premier prix automobile de l’histoire, qui deviendra en 1923 les « 24 heures du Mans ». Si vous avez l’occasion d’y assister on ne peut que vous le conseiller. Nous n’y sommes pas retournées depuis quelques années. Cela a dû changer un peu, mais dans nos souvenirs l’ambiance était très particulière, dans le bon sens du terme. Un rassemblement de passionnés, occasionnant souvent quelques débordements mais rien de bien méchant.

 

Malgré le ton sarcastique que l’on emploie en parlant du Mans, nous sommes attachées à cette ville d’une grande richesse artistique et surtout historique. Nous n’avons pas parlé des manceaux, les habitants du Mans car nous n’aimons pas généraliser, mais d’une façon globale vous y trouverez des gens pleins de gentillesse comme vous y rencontrerez des cons.

 

Mais peut-être vous êtes-vous déjà rendu là-bas ? Avez-vous d’autres choses à recommander à un futur visiteur ? N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires 🙂 !

Source image d’en-tête : pixabay.com

Partagez nos articles ! 😀

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ! :)

Vous aimez ce blog ? Alors partagez-le ! :D

Facebook
Facebook
Instagram
Google+
http://deuxsoeursnomades.com/les-tresors-caches-de-la-ville-du-mans">
Suivre par Email
RSS
%d blogueurs aiment cette page :