Vivre Dans Les Grottes Du Sacromonte À Grenade6 min read

Vivre Dans Les Grottes Du Sacromonte À Grenade6 min read

Écrit par Amélys et Ombeline.

 

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, ou peut-être pas, mais cet endroit mérite que l’on lui dédît un article. À Grenade, au-delà de la muraille de Don Gonzalo, et dans les montagnes, vous découvrirez des habitations peu communes. Des centaines et des centaines de grottes habitées légalement ou illégalement par des gens du monde entier depuis des siècles. On ne connait pas le début de leur construction mais l’histoire orale la situe au XVIème siècle. Époque de l’expulsion des juifs et des musulmans du village de l’Alhambra. Depuis, toute une communauté et un nouveau style de vie s’organise autour de ses grottes.

Nous avons terminé notre voyage en Andalousie dans la grotte d’Amadou, un sénégalais installé ici depuis plusieurs années. Nous avons donc souhaité vous parler un peu de ses habitants et de leur quotidien.

 

Les habitants

 

Beaucoup de grottes sont dispersés dans les montagnes, certaines très éloignées de la ville. Nous avons pu en voir de loin mais nous nous sommes concentrées sur celles relativement proche du centre.

  • Le quartier le plus connu des touristes et celui de la communauté gitane. Avec des grottes dont la façade aménagée ressemble à celle d’une maison. Elles sont peintes en blanc et bleu, technique pour faire fuir les moustiques.
  • Un peu plus haut derrière la muraille se trouvent d’autres grottes. Ici se rassemblent plutôt les hippies et d’autres personnes de nationalités différentes.
  • Enfin, une communauté sénégalaise s’est installée dans des grottes devant la muraille. Ce sont les plus récentes.

Malgré l’aspect sectorisé tout le monde vit à peu près en communion, dans le respect et le partage. Il n’y a jamais de gros problèmes. Seulement certaines dérives de temps en temps dû à la consommation d’alcool. Rien de bien méchant.

 

Notre chambre chez Amadou !

 

La plupart des habitants ont fui le mode de vie traditionnel pour s’installer dans une grotte. Certain l’on acheté, d’autres en ont récupéré une inhabitée qu’ils ont réaménagés. D’autres encore ont fait de bonne rencontre et s’en sont vu prêter ou donner une. Et enfin, certain l’ont creusé eux-mêmes.

On remarque une majorité d’homme, surtout chez les sénégalais ou il n’y a apparemment aucune femme. Mais de l’autre coter on trouve quelques familles avec des enfants, ou des parents célibataires avec leur enfant.

Quelques femmes vivent seules mais ce sont surtout des voyageuses qui occupent une grotte 1 mois, 2 mois, 1 ans ou 2 ans, et qui repartent. Nous avons rencontré pas mal de gens, mais ceux avec qui nous avons passé le plus de temps sont les sénégalais, nous voulions donc vous en parler plus en détail.

 

Les sénégalais qui sont venu s’installer dans une grotte à Grenade sont majoritairement de la communauté bayefall, branche de la confrérie murides dont l’enseignement se base sur le mélange des valeurs islamiques et des valeurs africaines (Wolof).

Nous avons pu nous intégrer un peu parmi eux car nous avons fait la connaissance d’Amadou et de Djabel. Lors de notre deuxième jour à Grenade nous nous promenions parmi les grottes, lorsqu’Amadou nous appelle au loin depuis sa grotte et nous fait signe de venir le rejoindre. Il se trouvait sur sa terrasse, accompagné de quelques amis avec qui nous avons fait connaissance. Depuis nous y sommes retournées presque tous les jours.

Thomas, un jeune français venu s’installer dans une grotte, nous parle alors de la fête bayefall que les sénégalais donnent tous les jeudis soirs. Nous avons alors pu y assister deux fois. Il s’agit d’une cérémonie religieuse durant laquelle les hommes chantent et dansent en cercle pendant que d’autres jouent du djembé. Une fois la fête finit, ils sortent de grands plats dans lesquels nous pouvons manger tous ensemble.

 

De façon générale les habitants des grottes sont des gens très agréables et très souriants. La plupart ont eu une vie bien différente avant de venir s’installer ici, certains en garde le souvenir et d’autre ont décidé de tout oublier pour tout recommencer. D’autre encore ne sont que de passage.

 

Le quotidien

 

Qu’ils soient résidant ou juste de passage, le quotidien dans les grottes est à peu près le même pour tout le monde. Certain travail, d’autres nom. D’autres encore travail au black ou dans l’alternatif (artistes de rue). Et enfin certains ont fait de leur grotte un commerce en y ouvrant un restaurant ou une auberge. Beaucoup d’entre eux ont acquis une grande expérience dans la maçonnerie grâce à l’aménagement de leur grotte ou de celles des autres. Cela leur permet de trouver du boulot à droite et à gauche.

À part ça, les journées et les soirées sont rythmés par la danse, la musique, le chant et toutes autres formes d’arts (cirque, peinture…).

Des grottes 5 étoiles !

Concernant l’aménagement des grottes la majorité n’ont ni l’eau ni l’électricité, mais plusieurs ont installé un panneau solaire ou ont réussi à faire venir l’eau et l’électricité par d’autres moyens. Quoi qu’il en soit, ceux qui possèdent l’eau et l’électricité la mettent à disposition de ceux qui ne l’ont pas.

De celles que l’on a pu voir, les grottes sont relativement grandes. Celle d’Amadou par exemple était de 7 pièces. En général il n’y a pas de porte à l’intérieur, les pièces sont donc ouvertes les unes sur les autres ou séparées par un rideau.

Peu de grottes possèdent une salle de bain mais beaucoup ont trouvé un moyen d’aménager des toilettes. Dans le cas contraire ils utilisent celles des autres.

Enfin, quelques personnes possèdent des animaux et parfois même un potager, mais ce n’est pas la majorité.

 

Ce fut une expérience unique et très enrichissante que de partager un peu le quotidien des habitants des grottes. Principalement cela nous a appris à nous contenter de ce que l’on a et à toujours voir le bon côté des choses. Nous aimerions retourner là-bas au plus vite afin de connaître encore mieux ces personnes si chaleureuses et pleine de joie de vivre, et d’apprendre à leur contact.

Partagez nos articles ! 😀

2 Replies to “Vivre Dans Les Grottes Du Sacromonte À Grenade6 min read

N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ! :)

Vous aimez ce blog ? Alors partagez-le ! :D

Facebook
Facebook
Instagram
Google+
http://deuxsoeursnomades.com/vivre-grottes-sacromonte-a-grenade">
Suivre par Email
RSS
%d blogueurs aiment cette page :